Cher dirigeant, et si vous étiez un sportif de haut niveau qui s’ignore ? Je m’explique, qu’est ce qui fait réellement la différence entre votre quotidien et celui d’un champion ?

  • le terrain de jeu : ok
  • La tenue : ok

Mais à part ça, les qualités mises en jeu pour réussir sont globalement similaires, vous savez tous deux :

  • Mobiliser une capacité de visualisation de l’objectif
  • Vous appuyer sur vos points forts et connaissez vos points faibles
  • Vous souvenir davantage des succès que des échecs
  • Accepter les échecs et osez entreprendre
  • Vous ajuster aux conditions de jeu. La sémantique est différente mais on parle du même sujet.
    • L’adversaire devient le concurrent
    • Les conditions de jeu deviennent la règlementation
    • Le matériel devient l’innovation
  • Vous servir du stress comme une ressource
  • Ne rien laisser au hasard
  • Avoir confiance en vous sans vous surestimer

 

Dans les affaires ou dans le sport, certains croient que le succès est dû à la chance.

Comme le dit souvent mon ami Emmanuel Claret

 Fais confiance en la chance

Quand il gagnait de nouveau marchés, mon manager me sortait souvent cette phrase très énervante. Il occultait volontairement toute la stratégie qu’il avait mise en place depuis des mois, toutes l’étendue des actions qu’il avait menées, des personnes qu’il avait rencontrées. Tous ses efforts finissaient par payer juste en claquant des doigts. C’est toute la partie invisible de l’iceberg qui fait le succès d’un sportif ou d’un dirigeant.

 

 

 

 

 

 

 

Ça me rappelle le slogan du loto : 100% des gagnants ont tenté leur chance. Pour avoir du succès, le plus dur est de se lancer, à force de provoquer des opportunités, certaines se convertiront. Le fruit du succès est à ce prix.

 

Comment prépare-t-on le mental d’un dirigeant ?

 

Aujourd’hui, pour gagner en performance, un dirigeant ne peut pas passer à côté d’une préparation mentale adaptée.

 

On a tendance à croire qu’il faut combler ses points faibles pour être une sorte d’être parfait, sans faille. C’est une erreur grossière. En vérité, les meilleurs se focalisent sur leurs points forts utiles dans leur contexte et essaient chaque jour de les améliorer un peu plus.

Je prends souvent l’exemple des animaux pour parler des qualités intrinsèques. Comme vous le savez, un crocodile ne sait pas grimper aux arbres ni voler. Vous ne verrez d’ailleurs jamais un crocodile s’entrainer pour le faire, ça paraitrait même saugrenu. Son terrain de jeu, c’est l’eau trouble, chaque jour il doit devenir le plus efficace possible sur son terrain pour attraper ses proies au risque tout simplement de mourir.

 

Votre survie dans la jungle des affaires tient à votre capacité à devenir le meilleur dans votre domaine.

Vous me direz, ok c’est bien sympa cette analogie avec les animaux mais dans la vraie vie un dirigeant doit être complet, savoir endosser son costume de financier, de commercial, de communicant, de RH, parfois même de jardinier.

Vrai et faux aussi, au fur et à mesure que votre société grandit, vous ne pouvez plus accorder autant de temps à toutes les activités et vous devez déléguer. Focalisez-vous sur les qualités nécessaires dans votre contexte uniquement et consacrez-vous à vos clients et à vos équipes, pour le reste entourez-vous des meilleurs dans leur discipline et comme dans le sport, créez un collectif partageant les mêmes valeurs.

 

Les clés d’une préparation mentale réussie

 

1/ Visualisez votre objectif

Je regrette mais réaliser 10% de croissance de CA pour rembourser votre dette n’est pas un objectif, c’est une raison d’atteindre un objectif plus global. Visez plus haut en terme de sens. Votre objectif doit amener votre équipe à se dépasser tous les jours.

Un tennisman professionnel ne cherche pas à gagner 10% de points en plus, il cherche à gagner des tournois, à devenir N°1 mondial. Pour y arriver, il devra gagner davantage de points, adapter son jeu.

Pour cela, reprenez totalement ce qui fait sens pour vous, au travers de vos valeurs et projetez-vous dans la réussite de votre projet avec vos collaborateurs. Vous allez ainsi créer du sens, du lien, de l’envie et de la motivation.

 

Fixez-vous des échéances

Un objectif à court terme déclenche l’action, un objectif à long terme déclenche l’ambition.

Vous avez peu de chance de remporter le masters d’Augusta dès votre 1° année de golf. Pour autant, gardez-le dans un coin de la tête (ni trop près, ni trop loin) car chaque putt vous rapprochera un peu plus de votre objectif final.

 

2/ Célébrez

Valorisez vos équipes au travers de récompenses individuelles et collectives. Pour valoriser et fédérer autour de la réussite, de l’attitude, de la longévité…

Vous trouvez que les médailles du travail sont désuètes ? Dans le contexte actuel avec des nouvelles générations avides de multiplier les expériences, vous découvrirez qu’elles sont aussi très respectueuses de l’engagement humain.

Vous pouvez même inventer vos propres trophées, même décalés (le plus ponctuel, le plus élégant, le plus souriant…) veillez à ne jamais dévaloriser ou infantiliser vos salariés au travers de ces prix.

Comme pour un sportif, recevoir un trophée est la récompense d’un travail acharné, d’une implication forte. Arboré fièrement, il sera bien plus significatif qu’une prime ou un cadeau de fin d’année impersonnel. Ceux qui n’en ont pas reçu feront de leur mieux l’an prochain pour faire partie des lauréats.

 

3/ Entrainez-vous

Selon vous, que fait un sportif entre 2 compétitions ?

A – il s’entraine

B – il récupère

C – tout sauf du sport

D – il regarde ses futurs adversaires

 

Réponse : les 4 bien sûr !

Continuez à vous former, soyez attentifs aux innovations, mais surtout prenez le temps de déconnecter votre cerveau, prenez du temps pour vous et vos proches, c’est indispensable pour votre lucidité.

 

4/ Du matériel de pointe

Un sportif de haut niveau se doit d’avoir du matériel de qualité. Ça parait évident mais concrètement, vous avez l’habitude de rager contre votre ordinateur, ou un logiciel ? Évaluez le temps inutile que vous perdez avec du matériel inefficace, avec vos process.

Appliquez les leçons du lean management.

Ne vous trompez pas, l’habit ne fait pas le moine comme le matériel ne fait pas le sportif. L’idée n’est pas d’en mettre plein la vue. J’ai toujours été intrigué par des cyclistes amateurs en surpoids acheter les vélos les plus légers du marché pour gagner 200g.

Comme le dit la pub pour un site de pari « L’important ce n’est pas les cartes, mais ce que vous en faites. »

 

 

 

5/ Un mental à toute épreuve

Avez-vous déjà observé Nadal entrer sur un court de tennis ?

Objectivement, rien qu’en observant son attitude et celle de ses adversaires, il semble avoir déjà gagné avant même de jouer la partie tellement il montre une assurance inébranlable. Même s’il perd 2 set à 0 et 5-3, chaque point sera joué avec une détermination totale. Tant que le match n’est pas fini, il reste convaincu qu’il va l’emporter et surtout son adversaire sait qu’il ne pourra jamais baisser son niveau de jeu. D’où lui vient cette confiance supérieure aux autres tennismen? Il a passé autant de temps que les autres à s’entrainer, il bénéficie du même matériel, des mêmes entraineurs, de la même « diététique », il perd régulièrement des matchs (plus de 200 en carrière jusqu’à présent).

Comme la plupart des grands champions, il prépare le corps et l’esprit dans la globalité. On a longtemps cru depuis Descartes que ces 2 notions étaient obligatoirement séparées et qu’il était impossible de penser l’union des 2. Chaque action est pourtant bien le fruit d’une émotion. (voir article intelligence émotionnelle)

 

Quoique vous ayez l’intention de démarrer, faites-le à fond, travaillez votre confiance et faites taire les personnes négatives.

Plus vous parlez de votre projet autour de vous et plus vous prenez le risque d’abandonner. Notre entourage est souvent conservateur, bienveillant et pour vous protéger va insidieusement vous mettre des doutes dans la tête. Les doutes combinés aux premières difficultés peuvent mettre en péril votre motivation.

 

Alors ? Convaincu d’être un sportif de haut niveau ?

Pineau coaching accompagne les sportifs et les dirigeants sur tous ces aspects de préparation mentale (gestion du stress, motivation, concentration, confiance, communication auprès des équipes,  focalisation…) pour vous aider à faire de vous un champion, surpasser vos concurrents, conquérir de nouveaux marchés.

 

#performance #RH #dirigeant #préparationmentale #sportif #dépassement #sens #ethique