La crise que nous connaissons actuellement est souvent exprimée médiatiquement, socialement comme une catastrophe. Si l’on se penche sur son éthymologie, cata évoque la coupure et strophe le rebond. Comme la vie, la catastrophe exprime la destruction créatrice. Les étoiles et tous les astres de l’univers (notre soleil et la terre inclus) sont nés d’une gigantesque explosion destructrice et donc créatrice.
Pour comprendre ce que nous avons nous-même été capable de créer de nouveau dans cette période destructive et bouleversante, dans ce monde inexorablement VUCA (Volatile, Incertain, Complexe et Ambigu), je vous invite à prendre du recul. Prenons ce temps pour à la fois prendre conscience de nos ressentis et de notre capacité d’adaptation, de résilience. Je vous invite donc à faire le POINT en 5 lettres afin d’aligner vos sensations et vos valeurs avec vos futures actions:

Je vous livre l’exercice me concernant, je vous invite si vous le souhaitez à prendre quelques minutes dans le calme pour en faire de même. Si vous en avez envie, sentez-vous libre de partager votre POINT.

P : Qu’est-ce que la période m’a fait vivre de Positif ?

J’ai pris du temps pour réfléchir à mon activité, pour entendre mes doutes, de les accepter et d’aligner mes actions, mes envies, ma singularité avec le sens profond qui m’anime au quotidien.

 

Cette période a coïncidé avec la mise en place de nouvelles collaborations avec des groupes de pairs différents, nous avons confronté des points de vue, des idées, en bref j’ai touché du doigt ce que pouvait générer l’#intelligencecollective au service d’un but commun. C’est absolument indescriptible de vivre l’effervescence de cerveaux en ébullition connectés autour d’un même but.

 

O : Qu’est-ce que j’avais Oublié et dont j’aimerais bien me passer

Le sentiment de frustration vécu lors des #réunions, en #visio ou en face à face. Pendant ces dernières semaines nous avons utilisé zoom pour tout et n’importe quoi, pour voir nos proches, pour les apéros et bien sûr pour les réunions. J’ai personnellement dépassé le seuil du supportable. La visio est outil formidable et comme tous les outils il convient de l’utiliser dans les conditions optimales. Nous avions l’opportunité de rendre les réunions dynamiques, précises, objectives, implicantes.

En reproduisant les mauvaises pratiques des réunions classiques, nous en avons fait un espace angoissant et nous pousse encore plus à jouer un rôle, scruté dans chacun des aspects de notre communication non verbale, potentiellement dégradée par une mauvaise connection. Et si nous faisions l’inverse, adoptons les pratiques des visio efficaces aux réunions présentielles ? (durée limitée, partage du temps de parole, expression des ressentis, acceptation inconditionnelle des idées…)

 

I : Qu’est-ce que j’ai Inventé ou fait de nouveau?

  • J’ai développé mon réseau, fait de nouvelles rencontres numériques que j’ai hâte de découvrir en vrai.
  • Du bénévolat
  • De nouvelles formations
  • Des lectures inspirantes

 

N : Qu’est ce que j’ai Négligé ?

L’impact de cette période sur mes proches, ma famille, mes amis. Nous avons déjà beaucoup de mal à ressentir nos propres émotions, les autres ont vécu chacun à leur manière cette phase. Il est important de prendre en compte chaque situation. Nos collègues, nos amis ont pu vivre avec des personnes fragiles, certains ont peur pour leur propre santé ou celle de leurs proches, d’autres se sentent invincibles, il est important de respecter et d’accepter les ressentis de chacun sans jugement, juste de partager notre propre impact pour faire comprendre à quel respect nous aspirons. Toutes les formes de Communication Non Violente aideront les organisations à retrouver un état d’esprit sain et serein.

Développez l’empathie de vos collaborateurs, nous sortirons grandis par ce qui nous rassemble, nous unit. Dans certaines organisations, les personnes qui ont continué  à travailler en mode dégradé ont rapidement ressoudé leurs relations. La question se pose dans l’autre sens, comment intégrer les personnes absentes (malades, en télétravail, en garde d’enfant…) dans ce nouveau collectif qui s’est serré les coudes, a mis en place une solidarité bien plus forte qu’avant.

 

 

 

T : Qu’est-ce que je Termine ?

J’arrête de me cacher derrière mon ordinateur. Les entreprises ont eu recours au télétravail, faisant fi de leurs réticences encore récentes en un claquement de doigt. Je suis un fervent adepte de ce mode de fonctionnement, persuadé de ces effets bénéfiques sur l’efficacité des collaborateurs, leur bien-être, mais il doit être considéré comme un élément de flexibilité du travail pas une règle absolue. Certaines organisations n’y ont vu que les effets bénéfiques sur leur fonctionnement global (coût du loyer, taux de présence…) cependant, je ne crois pas que l’on puisse se passer totalement du contact physique de ses collègues, de s’impliquer totalement sans ressentir l’esprit de groupe qui anime une organisation.

 

Vous pouvez faire l’exercice, seul ou en groupe, sentez-vous libre de partager vos POINTS dans un espace d’écoute, sans jugement.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte